Tendances et influenceurs 2017

Anthony Dery
 Senior agent
 022 301 70 01
 anthony@leonard-properties.com

L’immobilier résidentiel romand représente un placement patrimonial de premier ordre. Principalement dû au manque d’offres, ce segment ne fait que de monter en période de surchauffe ou de stagner. Malgré l’interdiction de vente aux étrangers (LFAIE), l’octroi de crédit difficile, un Franc fort, les incertitudes provoquées par les votations sur les forfaits et sur l’imposition des successions, malgré aussi la fin du secret bancaire et les difficultés pour amener de l’argent en Suisse, le marché immobilier genevois a montré une formidable résilience. Malgré tous les coups portés, la baisse des prix depuis 2014 n’a été que très légère comparée à ce qu’ont vécu nos voisins européens. Il y a surtout eu une baisse du nombre de transactions dans le luxe, mais jamais de chute des prix en raison du manque d’offres et de la santé financière des propriétaires suisses qui préfèrent attendre durant les phases baissières.

Certes le luxe a légèrement fléchi, mais 2015 et 2016 ont été des années records en termes de nombre et volumes de transactions depuis la première statistique des ventes immobilières datant de 1990. 2’728 transactions ont eu lieu en 2015 pour un montant total de CHF 6 milliards, poussées par les promotions et les ventes d’immeubles. Les premiers chiffres 2016 indiquent la même tendance. Il devient par contre de plus en plus difficile de vendre des biens vétustes en compétition avec des biens neufs souvent moins chers. Avec des prix qui ont légèrement baissés, une offre limitée et des taux d’intérêts au plancher nous sommes convaincus que c’est le moment ou jamais d’acheter. Un montant payé mensuellement en intérêts offre un bien plus bel objet que ce même montant mensuel perdu en loyers. Peu importe les fluctuations de valeur légères et surtout virtuelles d’un bien que vous habiterez.

Demandez-nous de vous en faire la comparaison financière détaillée entre l’achat et la location d’un bien. En 2017, améliorez votre qualité de vie, payez moins, tout en vous construisant un patrimoine.

  10 influenceurs du marché Genevois 

  1. Taux de vacance des logements de 0.45% (le plus bas d’Europe, l’équilibre est à 2%, 1.5% à Manhattan)
  2.  Incapacité systémique de l’offre à suivre la demande en raison des lenteurs administratives et oppositions abusives de voisins sans pénalités
  3.  Taux d’intérêts au plancher (1.05% à 10 ans, mars 2017 www.d-l.ch)
  4.  Force du franc Suisse face aux autres monnaies
  5.  Record mondial avec seulement 18% de propriétaires contre 63% en France
  6.  Propriétaires riches et sous-financés. (Absence de « distressed sellers »)
  7.  Genève est reconnue par différents classements internationaux pour offrir la meilleure des qualités de vie au monde
  8.  Les incertitudes du monde et en particulier liées au Brexit ou aux élections aux USA et en France vont comme toujours renforcer l’attractivité de Genève
  9.  Attractivité fiscale pour les entreprises et les privés. La prochaine votation sur l’impôts des entreprises RIEIV sera décisive sur les prix de l’immobilier
  10.  Lois ou impôts à venir qui peuvent être proposés par des référendums  

Auteur:

M. Anthony Dery

Date de création:

03/04/2017